Facebook
Flux RSS
Vers la boutique
Vers le blog Art Textile

Les différents tissus #2

18 Juil

Voici le second article de cette série, pour apprendre à mieux connaitre et reconnaitre les textiles.

Après nous être interessé à la texture du tissu, à sa fabrication, nous allons nous intéresser à sa composition, aux fibres dont il est fait.

Il existe 2 sortes de fibres, les fibres naturelles et les fibres chimiques.

Les fibres naturelles sont d’origine animale (laine, soie, angora, cachemire, …) ou végétales (coton, lin, chanvre, ramie…). Je ne vais pas détailler plus, mais si vous voulez plus d’informations, je vous conseille cette étude très complète sur les textiles naturels.  http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/textiles.

La culture du coton aux USA (en anglais)

La transformation industrielle de la fibre de coton en fil

Le filage artisanal de la laine

Le déroulage des cocons de soie

Les fibres chimiques peuvent être de 2 sortes :
– artificielles (viscose, rayonne, lyocell,…). Elles sont issues de la cellulose du bois, puis traitées chimiquement pour être filables. Elles existent depuis la fin du XIXème siècle, quand on recherchait une alternative économique à la soie.

– synthétiques (nylon, polyester, polyamide, élasthanne, acrylique,…). Elles sont apparues dans les années 1930. Ces fibres sont issues du pétrole, du gaz, du charbon… Elles ne sont pas biodégradables, et leur fabrication est souvent assez polluante. Par contre, elles sont souvent moins froissables,  plus faciles d’entretien et moins chères que les fibres naturelles, d’où leur succès depuis plus de 80 ans.

Les microfibres font parties des fibres chimiques, leur particularité est leur masse linéïque (masse par unité de longueur) de moins d’1g pour 10km.

Les tissus que vous achetez peuvent être composés d’une seule matière ou de plusieurs, tous les mélanges sont possibles, et dans toutes les proportions!

Pour les tissus comprenant de l’élasthanne (nom générique du Lycra, qui lui est une marque), ce dernier n’est que très minoritaire (de 1 à 3, voire 5%).

Sur les vêtements, la composition du tissu est obligatoirement indiquée sur l’étiquette, mais quand on achète un tissu, ce n’est pas toujours le cas. Voici quelques pistes pour reconnaitre les matières :

En brulant le tissu (enfin, un tout petit bout!) :

La laine brûle lentement en grésillant.
Le coton brûle rapidement en laissant un mince filet de cendre.
La soie brûle lentement en dégageant une odeur de corne brûlée.
La rayonne et la viscose brûlent rapidement en dégageant une odeur de papier brûlé (logique quand on sait d’où elles viennent!).
Les tissus synthétiques fondent en formant une petite boule noire.

En le froissant entre ses doigts :

Les tissus synthétiques ne se froissent pas beaucoup, au contraire du lin, de la soie, du coton et de la viscose. Cette dernière se défroisse très facilement.

Bien sûr, si votre tissu est composé de plusieurs matières, c’est quasi impossible à trouver, à moins d’être un spécialiste!

 

Voilà, au terme de cette deuxième étape, vous avez compris que votre tissu a besoin de ces 2 informations pour être qualifié :
On peut avoir du satin de soie, de coton ou de polyester, du jersey coton lycra ou 100% polyamide, du jean sergé 100% coton ou en fibres synthétiques avec de l’élasthane…

La semaine prochaine, je publierai le dernier article de cette série, qui parle de la troisième caractéristique d’un tissu : sa couleur et/ou ses motifs. Est-il imprimé, en fils teint, à motifs jacquart? Rendez-vous dans quelques jours…

13 Réponses : “Les différents tissus #2”

  1. BRUNET HELENE 18/07/2012 at 07:00 #

    Merci merci beaucoup Emma pour ces précieuses infos,
    comme sans doute beaucoup, je suis toujours à la recherche de précisions sur le tissu que je cherche et ne trouve pas toujours la réponse
    Bonne journée
    Bises
    Hélène

  2. Brigitte59 18/07/2012 at 07:46 #

    Merci pour tes articles sur le tissus.
    Très instructif !
    As-tu des informations sur les textiles nouvelle génération à partir de plastique recyclé ?
    Des établissements comme l’ENSAIT à Roubaix travaillent sur les textiles intelligents. Un jour ils feront partie de notre quotidien !

  3. josiane diot 18/07/2012 at 07:52 #

    Que d’informations précieuses, merci beaucoup Emma.
    Agréable journée et à très bientôt
    josiane

  4. Vertanis-filencage 18/07/2012 at 08:14 #

    Merci pour ces très bonnes informations. Même si j’arrive à les reconnaitre à peu près certains me posent parfois des soucis. Surtout ceux mélangés. Bonne journée.

  5. michele picard 18/07/2012 at 09:13 #

    merci
    il est souvent dificile d’obtenir des renseignements excts . Pour ma part je prefere les fils naturels, les synthetiques me faisant transpirer et pour le patchwork le coton ou la soie ( helas onereuse).
    bonne journée
    michele

  6. fabienne 18/07/2012 at 11:47 #

    merci, c’est toujours bon de réviser et d’approfondir ce qu’on croit savoir!!! bravo pour ces articles!!

  7. Junia 18/07/2012 at 13:13 #

    Superbe série! Merci, Emma!

  8. Soiz 18/07/2012 at 14:54 #

    Merci beaucoup pour toutes ces informations. Vos explications sont claires et très intéressantes.
    A bientot

  9. joris-Bovy jenny 18/07/2012 at 23:57 #

    Merci Emma de nous informer aussi clairement
    Pour moi tu es le meilleur blog de France…et de Belgique !

  10. Sol-berry 22/07/2012 at 19:39 #

    Bravo, bravo pour toutes ces infos, cette documentation formidable ! Que d’idées!!! Et un grand merci pour cette fraîcheur d’esprit. Ca fait du bien à lire, même si on n’a pas le temps de passer à l’action !
    Merci, et surtout que ça continue !

Laisser une réponse